Orléans & son AgglO

Pour les amateurs de la petite reine

Publiée le

L’agglomération d’Orléans se situe à la 2e place des villes françaises où le vélo est le plus utilisé par les habitants pour se déplacer ! Un palmarès qui illustre la volonté de développer les mobilités douces.

Déplacements

Pour les amateurs de la petite reine

La part des déplacements à vélo est de 5,5 % dans l’AgglO. Un résultat satisfaisant pour François Lagarde, vice-président en charge de la Mobilité. « Depuis plusieurs années, nous avons multiplié les actions pour encourager la pratique du vélo : cela contribue à réduire la pollution de l’air et c’est bon pour la santé. » Et ça marche !
Aujourd’hui, 428 km d’itinéraires cyclables sont proposés aux cyclistes pour se promener mais aussi pour aller au travail ou à l’école en toute sécurité. « Chaque année, nous investissons pour sécuriser le réseau. Nous améliorons également des portions détériorées qui nous ont été signalées par des usagers, poursuit François Lagarde. En 2016, les travaux d’aménagement se concentreront sur les communes de St- Jean-de-la-Ruelle et de Fleury- les-Aubrais. »

Le vélo, c’est facile Pour faciliter l’usage du vélo, l’AgglO a développé de nombreux services. « Nous proposons deux formules de location de vélo : l’une de courte durée, Vélo+, pour laquelle nous avons prévu une gamme tarifaire qui répond à tous les besoins, et l’autre Vélo’tao pour la location de longue durée. Avec Vélo+, les cyclistes peuvent trouver facilement une station pour emprunter un vélo et le déposer. Avec Vélo’tao, nous constatons une forte demande de location de vélos à assistance électrique. En effet, les cyclistes peuvent essayer pendant un an ce type de vélo avant de décider d’acheter le leur. »
Avec de nombreuses places de stationnement dédié au vélo (arceaux vélos, abris vélos…) et la mise en place des parcs-relais vélos sécurisés à proximité des stations de bus et de tram, il est possible de déposer son deux-roues et de prendre les transports en commun pour poursuivre son chemin. Quant à la vélo’station, située au coeur du pôle gare d’Orléans, c’est une mine d’informations sur les services autour du vélo. Elle assure même les petites réparations.

Découvrir le territoire autrement Chaque année, l’AgglO met à jour son plan du réseau cyclable qui signale aussi tous les sites d’intérêt ainsi que les lieux de « connexion » avec un autre mode de transport en commun. Autre moyen de découvrir le territoire, l’application « L ’AgglO d’Orléans à vélo » est à la disposition des cyclistes et leur propose ses services pour faciliter leur déplacement. « Nous travaillons actuellement à l’amélioration de cette application pour l’ouvrir à d’autres services : guidage par GPS, lien vers les applications Tao ou JVmalin…», indique François Lagarde. Alors, comme le suggèrent les affiches qui fleuriront prochainement sur nos murs, rejoignez la grande communauté des amateurs de la petite reine !

L ’AgglO d’Orléans à vélo :

Sur Google Play

Sur App Store iTunes

Une boucle en forêt d’Orléans en site propre s’étend sur le parc du château de Charbonnière et en partie en forêt domaniale.